Quel futur pour le secteur du tourisme ? Retour sur Travel To The Future 2019

Travel To The Future c’est quoi ?

Balade urbaine : découverte du Street Art à Nantes 
 avec Katra Studio et 8poses - Travel To The Future 2019
Balade urbaine : découverte du Street Art à Nantes
avec Katra Studio et 8poses – Travel To The Future 2019

Pour sa 2ème édition, TTTF pour les initiés, interroge le tourisme de demain, le voyage dans le futur, le futur dans le voyage.

Rendez-vous était donné les 4 et 5 juillet 2019, à Nantes, une ville modèle pour son Voyage à Nantes qui a inventé une nouvelle façon d’explorer la ville…

Organisé par l’agence We like Travel, spécialisée dans les médias sociaux, les pros des vacances et les acteurs du voyage étaient réunis au coeur de la bouillonnante École nationale supérieure d’architecture de Nantes, un vrai régal…

Dessin de rhinocéros - École nationale d’architecture de Nantes - Travel To The Futur 2019
Il n’y a pas que des éléphants à Nantes… Animal graphique croisé au détour d’un couloir de l’École nationale d’architecture nantaise…

Le Carrefour des pros du tourisme et du digital

TTTF explore avec audace le tourisme de demain : comment voyagera-t-on dans 10 ans ? Quelles pratiques dans un monde ultra connecté ? 

Un sujet brûlant en France, première destination au monde, pour un secteur qui représente environ 7% du PIB, fortement impacté par le numérique… qui nécessite de faire un point.

Jetons un oeil dans la boule de cristal Travel to the futur, aidé de l’expertise des 21 speakers de l’édition 2019…

L’équipe de Travel To The Future 2019
L’équipe de Travel To The Future 2019 et Claire Gallic, coordinatrice de l’événement

Quelles sont les problématiques du secteur du tourisme en 2019 ?

Rapide résumé de ce qui m’a marqué lors du 2ème TTTF : 

  1. Le voyage passe au vert…
  2. Que faire d’Instagram ?
  3. L’overtourisme à l’heure du tourisme de masse

> Le voyage passe au vert…

Travel To The future 2019 - Table ronde e-Tourisme - Voyage et 
stratégie digitale
Matthieu Clavier du Nantes City Lab, Norbert Friand, Rennes Métropole, Cécile Ravaux, blogueuse et globe-trotteuse, François-Xavier Goemaere de la Startup SkyBoy

« Le tourisme du “Turfu” surveillera de près son empreinte carbone…

François-Xavier Goemaere – SkyBoy

Premier constat : le voyage de demain sera vert !

L’éthique est dans toutes les bouches, l’empreinte carbone scruptée comme le lait sur le feu.

Quel que soit le sujet de la table ronde ou conférence, il est toujours fait allusion à l’impact du secteur touristique sur le climat.

Le touriste du futur prendra plus que jamais en compte l’impact écologique de ses déplacements. Les pros du secteur en sont bien conscients et cherchent des solutions pour gérer les flux toujours plus importants de touristes de manière responsable.

Capture écran du trafic aérien au dessus de la France en temps réel (via flightradar24)
Trafic aérien au dessus de la France en temps réel (via flightradar24)

> Instagram : ange ou démon ?

“L’instagrammité” du tourisme interroge aussi beaucoup les professionnels. L’explosion du réseau social de photo “lifestream” inquiète, influence… Constat : le phénomène est poussé à l’extrême.

“La dimension « instagrammable » d’une destination est prise en compte par 4 voyageurs français sur 10”

Même si “Insta” est un incroyable moyen de rentrer en contact avec les touristes, une opportunité pour les destinations de se montrer sous un angle différent, de booster l’attractivité d’une destination… le réseau social de Mark Zuckerberg est accusé de tous les maux.

Ses “influenceurs ” peuvent parfois gâcher le paysage quand les perches à selfie se font trop nombreuses…

L’instagrammabilité : critère n°1 des millenials pour choisir une destination ?

Florian Dagron, directeur associé de We Like Travel, fait un constat désabusé du monopole de l’image, préempté par Instagram.

La culture du digital devient folle, on y contribue… Instagram est devenu fou…”

“Au sommet du Machu Picchu, des touristes patientent des heures pour se prendre seul en photo. Derrière eux, une longue file d’attente de voyageurs patientent pour prendre… le même selfie”.

Florian Dagron

> Lutter contre l’overtourisme

Jean-Pierre Pinheiro de “Visit Portugal” ; Eric Milet du Guide du Routard ; Hermine de Saint Albin, Modératrice ; Cécile Clergeau, Professeur des Universités en Sciences de Gestion.
Jean-Pierre Pinheiro de “Visit Portugal” ; Eric Milet du Guide du Routard ; Hermine de Saint Albin, Modératrice ; Cécile Clergeau, Professeur des Universités en Sciences de Gestion.

“95% des touristes sur 5% des destinations”

Cécile Clergeau

Certaines destinations font face au tourisme de masse.

Quelles solutions pour réguler les flux ?
Jean-Pierre Pinheiro, directeur de l’Office du Tourisme du Portugal, connaît son sujet sur le bout des doigts. Deux méthodes : restrictives, (limitées le nombre de touristes sur un site comme à Dubrovnik avec ses caméras qui comptent les touristes…) ou incitatives : en gérant intelligemment les flux.

Certaines apps pour smartphone permettent de conseiller les touristes en temps réel pour “éviter les bouchons”.

Gérer le tourisme de masse, limiter la tourismophobie devient une préoccupation majeurs de certaines destinations.

L’overtourisme ou surtourisme, une tendance qui n’est pas prête de s’arrêter avec la démocratisation du voyage dans des pays comme la Chine ou l’Inde.

Conclusion

Photo : Pierre Mainguy – The Commodore Hostel – Première auberge de surf itinérante en France

En conclusion, 3 citations inspirantes :

« Le tourisme durable, c’est un tourisme qui est lent, on va peut-être moins bouger aujourd’hui, mais vivre davantage pleinement les choses »

Pierre Mainguy du Commodore Hostel, bus converti en auberge de surf itinérante, prône la lenteur ! Son bus réaménagé par ses soins ne dépassent pas les 80 km/h.

“La vrai richesse c’est le territoire ! Ce qui va rendre unique l’expérience c’est la richesse du territoire”

François-Xavier Goemaere de SkyBoy, la startup qui expérimente le tourisme en réalitée superposée.

“Le tourisme, c’est une histoire de “co” : cohabitation, collaboration, communication…”

Cécile Clergeau, Professeur des Universités en Sciences de Gestion. Une universitaire qui parle si bien du tourisme !

En résumé : en 2019, le touriste souhaite donner du sens à ses voyages !

 Le tourisme de demain sera responsable
Le tourisme de demain sera (plus) responsable…

Laisser un commentaire

Fermer le menu